3 rue du Chêne Germain
35576 Cesson Sévigné Cedex

[LA PIQURE] – L’infirmier en salle de Bloc

Connaissez-vous les différents rôles de l’infirmier au bloc opératoire ?

 En salle d’opération, il y a un chirurgien, un anesthésiste et 2 infirmiers mais qui peuvent avoir 3 rôles différents lors d’une intervention chirurgicale.

L’infirmier de bloc opératoire est un infirmier spécialisé exerçant au sein d’une équipe dans les blocs opératoires des hôpitaux ou des cliniques. En collaboration étroite avec le chirurgien, il prend en charge le patient dès son arrivée en salle d’opération jusqu’en fin d’intervention, en salle de réveil.

Concrètement, il est responsable du bon déroulement de l’intervention chirurgicale, du respect des règles d’hygiène et de sécurité, de l’enregistrement de la traçabilité de tous les produits, matériels et actes dispensés pendant l’opération. Il contrôle et prépare les instruments chirurgicaux stériles et non stériles, assiste le chirurgien durant l’intervention et effectue ensuite les soins adaptés. Enfin, il s’assure en permanence des mesures d’hygiène au sein du bloc opératoire.

L’IBODE peut être :

  • Infirmier circulant
  • Infirmier instrumentiste
  • Infirmier aide-opératoire

Ces 3 rôles restent indifférenciés en pré-opératoire.

Les infirmiers accueillent le patient qui arrive en salle d’op. Vérifient son identité et l’intitulé exact de son intervention. (check-list HAS sécurité patient). Ils participent ensuite à son installation sur la table d’opération avec le brancardier. Vient ensuite le temps de l’anesthésie. Un des infirmiers restent près du médecin anesthésiste tout le temps de la phase d’endormissement et de l’intubation. Le 2è infirmier commence la traçabilité de l’intervention sur MB.

Une fois le patient intubé, le patient est installé par toute l’équipe. Cette installation se fait sous la responsabilité du chirurgien et de l’anesthésiste.

C’est à ce moment de l’intervention que les rôles infirmiers se différencient.

L’aide opératoire va partir se laver les mains avec le chirurgien et pendant ce temps, la circulante effectue le pré-badigeon.

 

Le chirurgien et l’AO arrivent : la circulante leur présente les tenues de bloc et les habille stérilement. Elle leur présente ensuite le drapage opératoire, les boites stériles et ils refont un dernier badigeon puis champent le patient et disposent les instruments sur la table d’opération.

Pendant l’intervention, l’aide opératoire va aider le chirurgien en tenant les écarteurs pour l’exposition, en aspirant les liquides biologiques, en coupant les fils….

La circulante sera là pour diriger la lumière dans l’axe de l’intervention, donner les boites qui pourraient être utiles au cours de l’intervention, les fils de sutures, effectuer toute la traçabilité de l’intervention (prothèses, suivi, labo…). La circulante est le chef d’orchestre de la salle d’opération, elle assure la liaison entre l’équipe chirurgicale stérile et le reste du bloc opératoire.

L’instrumentiste vient en aide sur le champ opératoire comme l’aide-opératoire. Elle s’occupe uniquement des instruments stériles et les tend au chirurgien en anticipant les demandes du chirurgien.

 

Le bloc de Cesson-Sévigné en quelques chiffres :

  • Une 50aine d’infirmiers
  • 16 salles d’opération sur 2 étages
  • Une 50aine de chirurgiens
  • 17 ARE
  • Environ 500 interventions/semaine
  • 6 brancardiers d’intérieur
© 2021 HP Sévigné // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink