3 rue du Chêne Germain
35576 Cesson Sévigné Cedex

grippe - les conseils du DR Bonnic - Hôpital Privé Sévigné

Les gestes indispensables pour prévenir la grippe : conseils du Dr Jean-François Bonnic

05 Déc.

Vous appréciez sans doute l’hiver, saison du repli intérieur, de la neige et de son blanc manteau et des moments près du feu. Toutefois, il s’agit aussi des maladies hivernales et notamment de la grippe qui nous fait passer de bien pénibles moments. Des petits gestes permettent d’éviter la contamination de nos proches et permettent de mieux résister. Découvrez dans cet article les conseils du Dr Jean-François Bonnic, médecin et spécialiste de la gériatrie nutrition et référent en maladies infectieuses à l’Hôpital Privé Sévigné dans cet article.

Pratiquez les gestes simples de la vie quotidienne

Ne négligez pas l’écharpe et le gros pull d’hiver !

Première chose à faire et retenir : couvrez-vous notamment lors des changements de température pour éviter les « coups de froid ».

L’hygiène des mains et l’hydratation

Lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau et du savon et/ou utilisez une solution hydroalcoolique. N’hésitez pas à vous hydrater régulièrement.

Se moucher et moucher les enfants

« La projection des sécrétions peut atteindre plus d’1m20 » Dr Bonnic.

Cette limite de sécurité est vite franchie, ainsi il est important de se moucher dans un mouchoir à usage unique et de se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou quand on éternue. Le fait de se moucher va réduire considérablement les germes que nous pouvons transmettre à autrui.

 

Laissez de côté les traitements préventifs mais privilégiez une alimentation équilibrée et la vitamine D

En ville, 8% à 10% des patients sont dénutris. Pour prévenir les infections, il faut favoriser les alimentations saines et équilibrées, tout en gardant du plaisir et du goût.

« Une alimentation variée et diversifiée prévient et aide notre organisme à lutter contre l’infection » Dr Bonnic.

Respectez vos trois repas équilibrés et variés par jour. Les protéines (viandes, poissons, œufs, laitages), les fruits et les légumes sont les meilleurs alliés pour éviter les carences alimentaires et favoriser l’apport en vitamines. Enfin, le petit déjeuner est le repas indispensable à ne pas oublier. Une cure de vitamine D avant l’hiver peut également être conseillée. Cette substance organique est nécessaire au métabolisme de l’organisme.

Un vaccin gratuit pour les personnes à risques

« La mesure de protection la plus efficace, appelée encore la mesure barrière contre la grippe reste la vaccination » selon le Dr Bonnic.

Cas graves de grippe : les principaux concernés par la vaccination

Les personnes particulièrement exposées et à risque :

  • les femmes enceintes ;
  • les personnes de 65 ans et plus ;
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques  ou ayant des défenses immunitaires affaiblies : ces pathologies sont soit à risque de par le risque de déstabiliser un organisme fragile, soit par les conséquences de la grippe avec une grande fatigue et des difficultés à s’alimenter, etc.
  • les personnes souffrant d’obésité (IMC égal ou supérieur à 40kg/m2) ;
  • l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (dans l’objectif de protection des nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés).
  • le personnel médical et paramédical (établissement de santé par exemple)

Quand on vieillit apparaît une diminution de l’immunité. C’est ce que l’on appelle l’immuno-sénescence, c’est pourquoi la vaccination est recommandée et remboursée par la Sécurité Sociale à partir de 65 ans et pour les personnes à risques.

« Il ne faut pas hésiter et se faire vacciner ! »Le Dr Bonnic insiste également sur le fait de sensibiliser à la vaccination les personnes en lien régulier avec les personnes à la santé fragile (risque de transmission).

Grippe : rappel des principaux symptômes

  • symptômes respiratoires (toux sèche, essoufflement, nez qui coule)
  • fièvre importante, frissons
  • fatigue, abattement difficulté à parler, manger
  • Courbatures (notamment sur cuisses / dos, etc)

De nombreux virus provoquent des symptômes identiques, mais la résolution rapide ne correspond pas à la « vraie grippe ». Ils correspondent aux syndromes grippaux. Il n’existe pas de traitement spécifique de la grippe très efficace. En revanche, les traitements utilisés permettent de réduire la durée et l’intensité des symptômes.

Cet article ne remplace pas un avis médical, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

© 2019 HP Sévigné // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink