3 rue du Chêne Germain
35576 Cesson Sévigné Cedex

pilule - contraception - Hôpital Privé Sévigné - Rennes - Gynécologie

Pilule : les idées reçues – Avis du Dr Pierre gynécologue

26 Sep.

« La pilule est-elle dangereuse pour la santé ? Est-ce que je vais prendre du poids ? J’ai oublié de prendre mon comprimé, que faire ?  Que ce soit auprès des professionnels de santé (médecins, gynécologue, sages-femmes…) ou encore sur des forums, les femmes s’interrogent sur la contraception et notamment la pilule. Le Dr Laurianne Pierre, médecin gynécologue répond aux questions les plus posées par les femmes dans cet article.

La pilule souvent pointée du doigt

« Non la pilule n’est pas dangereuse pour la santé, et heureusement ! » Dr Pierre

Avant de la prescrire, un examen clinique et un échange avec le ou la gynécologue sont réalisés pour s’assurer qu’il n’y a pas de risques pour la patiente.  Il existe plusieurs types de pilules contraceptives. L’objectif est de proposer celle qui convient le plus à la patiente.

« A partir du moment où la pilule est bien prescrite, les effets secondaires graves sont rarissimes » Dr Pierre.

Des types de pilules peuvent être moins bien tolérés que d’autres par certaines femmes.

Les symptômes de ces intolérances sont les suivants :

  • Maux de tête
  • Saignements plus abondants pendant les règles
  • Saignements entre les règles
  • Tensions mammaires

Dans le cas d’une intolérance, une autre pilule est prescrite.

La pilule aux œstrogènes et à la progestérone

L’œstrogène et la progestérone sont 2 hormones très différentes qui ne sont pas sécrétées au même moment pendant le cycle de la femme. L’œstrogène peut être la cause dans certains cas de thromboses ou de phlébites, à l’inverse, la progestérone n’est pas concernée par ces effets et peut être prescrites à presque toutes les femmes. Les pilules à base de progestérones peuvent donc être prescrites aux femmes qui ne peuvent pas avoir recours aux pilules à bases d’œstrogène (contres-indications).

Mais alors, pourquoi prescrire une pilule à base d’œstrogène ?

« Parce qu’elle est beaucoup mieux tolérée par les femmes. ! » Dr Pierre

La progestérone peut accentuer les troubles du cycle dans certains cas et peut accentuer l’acné.

« Il n’est pas opportun de prescrire une pilule à base de progestérone à une jeune fille qui a déjà un souci d’acné. » Dr Pierre

La pilule à base d’œstrogène est mieux tolérée pour plusieurs raisons :

  • cycle plus régulier
  • règles moins abondantes
  • effets positif sur la peau et sur la pilosité

Pilule et prise de poids

« Plusieurs études, ont été menées et aucune aujourd’hui ne prouve la prise de poids. » Dr Pierre

Les moyens de contraception en général sont des traitements hormonaux. Le corps et le métabolisme de la femme réagit différemment.

Par ailleurs, la pilule est souvent prescrite aux jeunes femmes en âge où le corps change, évolue et où une prise de poids ou un changement survient. La pilule est souvent accusée à tord.

Et si j’oublie de prendre ma pilule ?

Dans le cas « classique » et dans la plupart des cas, ce moyen de contraception est efficace jusque dans les 12h qui suive l’oubli. Si l’oubli est inférieur à 12h, il suffit de prendre le comprimé oublié et de continuer sa plaquette.

Au-delà des 12h, il peut y avoir un risque.Il faut alors poursuivre sa plaquette en laissant le comprimé oublié et avoir des rapports protégés par préservatifs les 7 jours suivant l’oubli. Au-delà de ces 7 jours, la pilule est de nouveau efficace.

S’il y a eu des rapports non-protégés les jours précédent l’oubli, le Dr Pierre recommande d’utiliser une pilule du lendemain.

« Chaque cas est différent, il est donc important de se renseigner auprès de son gynécologue ou médecin à ce sujet. » Dr Pierre

 

© 2019 HP Sévigné // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink