3 rue du Chêne Germain
35576 Cesson Sévigné Cedex

pilule - ce qu'il faut savoir - Hopital Privé Sévigné - Rennes

Choisir sa contraception : explication du Dr Laurianne Pierre

26 Sep.

Quelle est la différence entre l’œstrogène et la progestérone ?  La pilule est-elle dangereuse pour la santé ? Est-ce que je vais prendre du poids ? Stérilet au cuivre ou aux hormones ? Que ce soit auprès des professionnels de santé (médecins, gynécologues, sages-femmes…) ou encore sur des forums, les femmes s’interrogent sur la contraception. Le Dr Laurianne Pierre, médecin gynécologue répond aux questions les plus posées par les femmes dans cet article.

Contraception orale : la pilule souvent pointée du doigt

La pilule reste le moyen de contraception le plus utilisé en France. Malgré cela, de nombreuses personnes pensent que la pilule est dangereuse et favorise une prise de poids. Les femmes peuvent se rassurer « non la pilule n’est pas dangereuse pour la santé, et heureusement ! » Dr Pierre.

Par ailleurs, plusieurs études, ont été menées et aucune aujourd’hui ne prouve que la pilule favorise la prise de poids. Pour en savoir plus sur les idées reçues et la pilule, consultez notre article.

Contraception : le stérilet au cuivre ou aux hormones ?

Le stérilet est un dispositif qui est placé dans l’utérus. Il va empêcher l’implantation embryonnaire. Contrairement à certaines idées reçues, les femmes n’ayant pas eu d’enfant peuvent porter un stérilet. En revanche, il faut avoir déjà eu un rapport sexuel.

Les infections des trompes et de l’utérus sont rarissimes chez les femmes qui portent un stérilet. Avant la pose, un prélèvement vaginal est réalisé chez les femmes qui n’ont pas eu d’enfant pour s’assurer qu’il n’y a pas d’infection en cours.

Le stérilet au cuivre

En plus d’empêcher l’implantation embryonnaire, le cuivre est toxique pour les spermatozoïdes. Il va donc empêcher les spermatozoïdes d’accéder à l’ovule.

Une femme ayant un stérilet au cuivre va avoir un cycle « naturel » (ovulation, cycle habituel…). Par ailleurs, le stérilet peut augmenter l’abondance des règles.

« Je ne recommande pas ce dispositif aux femmes ayant déjà des règles très abondantes » Dr Pierre

Le stérilet aux hormones

L’hormone (progestérone) est diffusée dans l’utérus et est une hormone locale (elle passe très peu dans le sang). Elle va faire en sorte que la muqueuse de l’utérus n’épaississe pas empêchant ainsi l’implantation d’un embryon.

Le stérilet hormonal à l’inverse du stérilet au cuivre va donner des règles très peu abondantes. Par ailleurs, 60% des patients n’ont plus de règle. « Étant donné que la muqueuse n’épaissis plus, l’utérus est vide. C’est pour cela que les femmes n’ont presque pas voire plus du tout leur règle  » Dr Pierre

Contraception : l’implant et l’anneau vaginal

L’implant

C’est un moyen de contraception uniquement à base de progestérone qui peut être posé chez toutes les femmes. Il n’existe quasiment aucune contre-indication à l’implant. Il est placé dans le bras pendant 3 ans. L’implant est sans œstrogène, elle peut-être donc être proposée aux mamans qui allaitent au même titre que la pilule progestative.

L’anneau vaginal : la contraception méconnue

Ce petit anneau très souple qui se place dans le vagin équivaut à 1 plaquette de pilule. C’est à dire qu’il peut être mis en place pendant 3 semaines. « Il est très facile de le poser (similaire à la pose d’un tampon) et n’est pas gênant. C’est un bon intermédiaire pour les jeunes filles qui ont tendance à oublier leur pilule » Dr Pierre.

Chaque cas est différent, il est donc important de se renseigner auprès de son gynécologue ou médecin traitant en ce qui concerne la contraception.

© 2019 HP Sévigné // Groupe Vivalto Santé // Création Gosselink